Le cresson anti-cancer et bon pour le yeux !

Par défaut

Le cresson des fontaines, c’est cette plante qui aime l’eau et que l’on aime dans la soupe ! très riche en antioxydants, il protège nos petites cellules du vieillissement et de l’oxydation

Très riche en antioxydants, le cresson contient aussi deux sortes de substances très intéressantes : des caroténoïdes et des glucosinolates…

Les caroténoïdes pour vos yeux

Le cresson contient deux pigments de la famille des caroténoïdes dont les apports réguliers permettent de limiter la cataracte, la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) et la rétinite pigmentaire. Ce sont la lutéine et la zéaxanthine ; elles s’accumulent dans la rétine, en particulier dans la macula (la zone centrale) et protègent ainsi les cellules du stress oxydatif.

Les glucosinolates  anti-cancer

Le cresson appartient à la famille des crucifères, la famille des choux, et il apporte des substances qui sont spécifiques à ces végétaux : les glucosinolates. Il détient même le record puisqu’il en renfermerait davantage encore que le brocoli. Or, ces substances sont réputées pour leurs effets anti-cancer. Dans le cresson, il s’agit d’isothiocyanates, des glucosinolates connus pour prévenir plus particulièrement le cancer du poumon, mais aussi le cancer colorectal. La consommation régulière de cresson aurait donc un effet anti-cancer.

Deux publications scientifiques importantes

Des travaux effectués à l’université de Southampton ont permis de mieux comprendre comment agissait le glucosinolate du cresson : il empêche l’expression de certains gènes d’une protéine, nécessaire pour la création des nouveaux vaisseaux sanguins qui alimentent les tumeurs cancéreuses. Une seconde étude menée par le même laboratoire, publiée dans le Bristish Journal of Nutrition a permis de mesurer l’effet du cresson lui-même, in vitro. Un extrait brut, obtenu par broyage, diminue la prolifération des cellules tumorales. Encouragés par cette démonstration, les chercheurs ont demandé à 9 femmes qui avaient eu un cancer du sein (mais en étaient guéries), de manger 80 grammes de cresson. Dans les 24 heures, plusieurs analyses ont montré qu’elles avaient un taux élevé d’isothiocyanates dans le sang (l’actif anti-cancer passe donc le système digestif pour arriver dans le flot sanguin). Ces résultats apportent des arguments sérieux en faveur de l’effet anti-cancer du cresson.

Du bon calcium et des minéraux

Le cresson contient trois fois moins de calcium que le lait… Mais du calcium biodisponible ! Celui dont votre organisme a besoin pour renforcer ses os et ses dents. C’est aussi une mine de fer, et il apporte du potassium, du magnésium, du zinc. Par ailleurs, c’est l’un des rares aliments riches en vitamine B9 (acide folique), celle dont les futures mères ne doivent pas manquer pour la bonne santé de leurs bébés, et il est bien pourvu en vitamine A et C… Ajoutez à cela qu’il apporte très peu de calories et des fibres…

Pas de cresson sauvage

Le cresson de fontaine peut être contaminé par un parasite dangereux, la douve du foie (Fasciola hepatica), qui provoque une maladie hépatique grave. Il est donc vivement recommandé de ne pas consommer de cresson sauvage. Les variétés cultivées font, elles, l’objet d’une surveillance sanitaire rigoureuse.

L’article de Sophie Lacoste est paru dans Rebelle-Santé n° 146.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s